Formation de líélectorat

Forming the electorate
 
Le processus de formation de l’électorat est avant tout un travail ciblé à l’identification des groupes sociaux parmis lesquels le candidat peut obtenir un certain niveau de soutien. Les recherches sociologiques aident à comprendre des principaux caracteristiques socio-démographiques de ces groupes, y compris des problèmes majeurs, des priorités, l’état d’esprit dans la région, etc.
Outre des paramètres socio-démographiques, les facteurs économiques jouent aussi un rôle important : le niveau de revenu de la population, la disponibilité d’un logement et des biens de consommation durables, etc.
Pour que un candidat ou un parti recoivent le soutien de vastes couches de la population, leur activité doit correspondre aux intérêts de ces groupes sociaux. Si on observe la situation inverse, cela peut entraîner à la baisse de la légitimité du pouvoir et l’accroissement des mouvements de protestation de masse.
Outre l’analyse des caractéristiques sociales, démographiques et économiques, lors de la formation de la politique électorale, les recherches sociologiques aident les candidats à vérifier les clauses principales de leur programme exposées en forme d’hypothèses ou de propositions.
 
 
 
L’analyse de données obtenues permet de distinguer trois principaux  groupes électoraux (avec leurs particularités) qui prennent part au cycle d'élections :
- Partisants ;
- Contradicteurs ;
- Indécis.
 
Le groupe d’indécis représente le plus grand intérêt. Le travail lié à la formation de l’électorat se focalise sur ces votants. Dans ce cas, le but des recherches sociologiques sur les campagnes électorales consiste à fournir une description détaillée de ce groupe. En addition des caractéristiques socio-démographiques susmentionnées, de tels paramètres comme l’emploi et le statut professionnel, l’attitude générale à la structure de pouvoir, le rattachement territorial jouent aussi un rôle important. Le dernier paramètre est le plus important au niveau national ou régional. Toutefois, la pratique montre que les différences significatives du niveau de soutien d’un candidat ou d’un parti peuvent être liées avec le séjour dans des différents arrondissements et bourgs d’une même ville.
Dans chaque région les relations des habitants et des autorités reposent sur de différents modèles d’interaction. L'orientation pratique des recherches de l’ASIS, ensemble avec une énorme expérience dans le domaine des connaissances théoriques, aide alors soit corriger le modèle existant, soit créer une structure totalement nouvelle de la rétroaction pour la réalisation des objectifs d’un candidat ou d’un parti.
 

 

Contactez-nous

Si vous avez des questions, veuillez nous laisser un message, notre spécialiste vous rappellera pour y répondre.

PrenomTelephoneEn cliquant sur le bouton, nous comprenons que vous acceptez le traitement des données personnelles